Laurent GAGNOL

Maître de conférences (23ème section)

UFR Histoire Géographie Patrimoines

  laurent.gagnol@univ-artois.fr

Domaines de recherche :

  • Écologie politique : orpaillage et ruée vers l’or, ressources extractives ; ressources pastorales ; désertification, adaptation au changement climatique.
  • Géographie culturelle et politique : territorialité, mobilité, pouvoir ; ressources territoriales et touristiques ; frontière.
  • Géographie du nomadisme : nomadisation, sédentarisation, urbanisation.
  • Géoichnologie : trace, hodologie.
  • Histoire et épistémologie de la pensée géographique.

Terrains : Sahara et Sahel (en particulier Niger, Tchad, Maroc, Mauritanie). Dernières mission de terrain : Tchad (2013), Maroc (2014), Niger (2012, 2015, 2019), Mauritanie (2018).

 

I. Titres universitaires

2009 Doctorat en géographie :Pour une géographie nomade. Perspectives anthropogéographiques à partir de l’expérience des Touaregs Kel Ewey (Aïr – Niger), université J. Fourier - Grenoble I, sous la dir. d’Olivier SOUBEYRAN et d’Ibrahim BOUZOU MOUSSA, 723 p. (pas de mention délivrée à l’UJF). Boursier de la région Rhône-Alpes (programme MIRA d’aide à la mobilité internationale) et de la fondation CETELEM.Qualification CNU 23ème section 2010 et 2015.

[ http://tel.archives-ouvertes.fr/docs/00/50/40/21/PDF/TheseVersionFinale.pdf].

 

II. Publications significatives

Point green

Direction de numéros thématiques de revue

Gagnol L. et Mounet C. (dir.), 2018, « Traces », L’Information géographique, 108 p. https://www.cairn.info/revue-l-information-geographique-2018-2.htm

Leloup F. et Gagnol L. (dir), 2017, « Gouvernance transfrontalière et gestion environnementale – Varia », Mondes en développement, 2017/1 (n° 177), 176 p. https://www.cairn.info/revue-mondes-en-developpement-2017-1.htm

ARNAULD de SARTRE X. et GAGNOL L. (dir.), 2012, « Les échelles des territorialités », Géographie et cultures, n° 81, 143 p. https://journals.openedition.org/gc/80

Point green

Articles de revue à comité de lecture

CHEVRILLON-GUIBERT R., GAGNOL L. & MAGRIN G., 2019, « Les ruées vers l’or au Sahara et au nord du Sahel. Ferment de crise ou stabilisateur ? », Hérodote, 172 (1), pp. 193-215. https://www.cairn.info/revue-herodote-2019-1-page-193.htm

GAGNOL L., MOUNET C., ARPIN I., 2018, « De la piste animale aux lignes de désir urbaines. Une approche géoichnologique de la trace », L’information géographique, 82/2, pp 11-38. https://www.cairn.info/revue-l-information-geographique-2018-2-page-11.htm

GAGNOL L., MOUNET C., 2018, « Introduction », L’information géographique, 82/2, pp. 8-10. https://www.cairn.info/revue-l-information-geographique-2018-2-page-8.htm

GAGNOL L., 2018, « Marginalité, spécificités et instabilité du tourisme saharien », Bulletin de l'Association des Géographes Français, 95/2, pp. 290-307. https://journals.openedition.org/bagf/3319

Grégoire E. et Gagnol L., 2017, « Ruées vers l’or au Sahara : l’orpaillage dans le désert du Ténéré et le massif de l’Aïr (Niger) », EchoGéo, [En ligne]  http://echogeo.revues.org/14933

Leloup F. et Gagnol L., 2017, « Présentation. De la barrière à la coopération transfrontalière : frontière, développement et gouvernance de l’environnement », Mondes en développement, 2017/1 (n° 177), pp. 7-12. http://www.cairn.info/revue-mondes-en-developpement-2017-1-page-7.htm

Gagnol L. et Landel P.-A., 2016, « Psammotourisme : le sable au désert comme expérience et ressource touristique spécifique (Merzouga, sud-est marocain) » – « Psammotourism : Desert Sand as a specific resource and touristic experience (Merzouga, southeast Morocco) » - « Psammoturismo. A areia do deserto como experiência e recurso turístico (Merzouga, sudeste marroquino) », Via@ Tourism review, 2016-2, n° 10, 26 p. https://journals.openedition.org/viatourism/1364

Afane A. et Gagnol L., 2014, « Convoitises et conflits entre ressources pastorales et extractives au Nord-Niger. Verts pâturages et yellow cake chez les « hommes bleus » », Afrique contemporaine, 2014/1 (n° 249), pp. 53-68. http://www.cairn.info/revue-afrique-contemporaine-2014-1-page-53.htm

GAGNOL L., 2014, « Les exigences et les malentendus du savoir-boire : le « rituel » du thé chez les Touaregs », Awal – Cahiers d’études berbères, n° 42 « Autour des pratiques alimentaires chez les Berbères », pp. 69-92.

Landel P.-A., Gagnol L. et Oiry-Varacca M., 2014, « Ressources territoriales et destinations touristiques : des couples en devenir ?  » - « Territorial resources and tourist destinations: couples with a bright future ? The cases of saffron production at Taliouine (Morocco) and onion production in the Aïr (Niger) », Journal of Alpine Research | Revue de géographie alpine [En ligne], 102-1. http://rga.revues.org/2326

Gagnol L., 2013, « ‪Identifier, rechercher et surveiller par les traces‪. Éléments d’analyse d’un savoir-faire pastoral dans les sociétés saharo-sahéliennes », Techniques & Culture, 2013/2 (n° 61), pp. 166-187. http://www.cairn.info/revue-techniques-et-culture-1-2013-2-page-166.htm

ARNAULD de SARTRE X. et GAGNOL L., 2012, « Les échelles des territorialités », Géographie et cultures, n° 81, pp 5-16 [ http://gc.revues.org/89]

GAGNOL L. et SOUBEYRAN O., 2012, « S'adapter à l'adaptation : la condition sahélienne à l’épreuve de la rhétorique internationale sur le changement climatique », Géographie et cultures, n° 81, pp 109-123. [ http://gc.revues.org/200]

GAGNOL L., 2012, « La mobilité : symptôme d’inadaptation des sociétés sahéliennes  ou stratégie adaptative ? Une mise en perspective historique des politiques de lutte contre la désertification », Sécheresse. Science et changements planétaires, vol. 23, n°3, pp. 240-247. [ http://www.jle.com/e-docs/00/04/80/07/vers_alt/VersionPDF.pdf]

GAGNOL L., 2011, « Le territoire peut-il être nomade ? Espace et pouvoir au sein des sociétés fluides et mobiles », L’Information géographique, vol. 75, n° 1, pp. 86-97. [ http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=LIG_751_0086]

GAGNOL L. et AFANE A., 2010, « Quand l’injustice est spatiale. Le nomadisme pastoral face à l’impératif territorial dans le Sahara nigérien » - « When injustice is spatial. Pastoral nomadism and the territorial imperative in Niger's Sahara region », Justice spatiale – Spatial Justice, n° 2, 27 p. [ http://www.jssj.org/article/quand-linjustice-est-spatiale-le-nomadisme-pastoral-face-a-limperatif-territorial-dans-le-sahara-nigerien/]

BOURGEAT S., GAGNOL L. et KAHN D., 2007, « Un siècle de thèses soutenues à l’Institut de Géographie Alpine de Grenoble », Revue de géographie alpine – Journal of Alpine Research, hors-série « Ces géographes qui écrivent les Alpes. Une relecture de la Revue de Géographie Alpine à travers le siècle », collection ascendances, pp. 217-239.

GAGNOL L., 2006, « Les sociétés nomades sont-elles solubles dans la sédentarisation ? Eléments de réflexion à partir du contre-exemple des Touaregs Kel Ewey (Niger) », L’Espace géographique, 4, pp. 367-378. [ http://www.cairn.info/revue-espace-geographique-2006-4.htm]

Point green

Chapitres d’ouvrage

GAGNOL L., 2017, « Les frontières nomades : de la ligne à la trace », in Moullé F. (dir.), Frontières, Presses universitaires de Bordeaux, pp. 183-205.

GAGNOL L., 2015, « La construction scientifique et politique de la désertification : généalogie coloniale et héritages actuels », in V. Berdoulay et O. Soubeyran (dir.), Aménager pour s'adapter au changement climatique. Un rapport à la nature à reconstruire ?, Pau, Presses universitaire de Pau et des pays de l'Adour, coll. « Spatialités », pp. 77-94.

GAGNOL L., 2014, « Nomadismes et mobilités au Sahara-Sahel » in Un atlas du Sahara-Sahel. Géographie, économie et insécurité,Chapitre 6, CSAO/OCDE, série « Les Cahiers de l’Afrique de l’Ouest », pp. 141-154. http://www.oecd.org/fr/csao/publications/un-atlas-du-sahara-sahel-9789264222335-fr.htm

CHARBONNEAU M. et GAGNOL L., 2013, « Par-delà le nomadisme et la sédentarisation. Analyse comparée des mobilités et des dynamiques résidentielles des espaces pastoraux : exemples de la puna péruvienne et des Touaregs de l’Aïr au Niger », in Charlery de la Masselière B., Thibaud B., Duvat-Magnan V. (dir.), Dynamiques rurales dans les pays du sud. L’enjeu territorial, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, pp. 99-120.

GAGNOL L., 2011, « Les Touaregs dans l’œuvre de Jules Verne : une lecture fidèle ou une relecture déformée des récits d’explorateurs ? », in M.P. Tresaco Belio (coord.), Alrededor de la obra de Julio Verne. Escribir y describir el mundo en el siglo XIX - Autour de l’œuvre de Jules Verne. Ecrire et décrire le monde au XIXe siècle, Prensas Universitarias de Zaragoza, Instituto de Estudios Altoaragoneses, pp. 95-117.

GAGNOL L., 2004, « La tente, espace domestique et microcosme des sociétés touarègues. L’exemple de la tente en nattes chez les Touaregs Kel Ewey du massif de l’Aïr au Niger », in Collignon B. et Staszak J.-F. (eds.), Espaces domestiques – construire, habiter, représenter, Rosny-sous-Bois, Bréal, pp. 237-250.

Point green

Compte-rendu critique d’ouvrage dans une revue à comité de lecture 

GAGNOL L., 2007, « De la doctrine des articulations littorales à l’hypothèse de le thalassographie articulée ou la réapparition d’un serpent de mer des temps héroïques. Compte-rendu de Cosandey D., 2007, Le secret de l’occident. Vers une théorie générale du progrès scientifique », Cybergeo, Revue de livres, mis en ligne le 21 décembre 2007. [ http://www.cybergeo.eu/index15663.html]

Point green
Articles dans les actes d’un colloque international à comité scientifique

GAGNOL L., E. GREGOIRE, A. AHMED, 2019 (à paraître), « Insécurités et rumeurs en contexte de ruées vers l'or : l'orpaillage dans le Sahara nigérien », Les insécurités dans le bassin du lac Tchad, Actes du XVIIe colloque Méga-Tchad à Nice, 11 p.

GAGNOL L., 2014, « Pour une géographie du mouvement. Généalogie et construction théorique du nomadisme », Géoforum 2012, Concours Jeunes chercheurs pour l’innovation en géographie, Association Française pour le Développement de la Géographie, 16 p.

GAGNOL L., 2013, « Les circulations transsahariennes : enjeux et perspectives », Actes du colloque international La contribution de l’élevage pastoral à la sécurité et au développement des espaces saharo-sahéliens, AFD–OCDE/CSAO, N’Djamena (Tchad), 27, 28, 29 mai, http://www.pasto-secu-ndjamena.org/classified/J2-3-15-L-Gagnol-axestranssahariens-reluok.pdf?PHPSESSID=b679b3fa6c839f20fb8ac39d63136d28

GAGNOL L. et MOREL A., 2003, « Les Touaregs Kel Owey du massif de l’Aïr (Niger): peut-on parler d’une identité montagnarde ? », Identité(s), Actes du colloque « Identité(s) », Poitiers, Presses de la MSHS, pp. 115-126.

Point green
Articles de vulgarisation

GAGNOL L., 2019, « La bête des Cévennes ou les derniers loups anthropophages en France », Magazine Carto n° 54, pp. 66-71.

GAGNOL L., 2018, « Le Sahara, front pionnier des chercheurs d’or », Magazine Carto, n° 45, pp. 32-33 ; repris dans Atlas géopolitique mondial 2019, Areion, 192 p.

Point green
Communications à un colloque international à comité scientifique (depuis 2013)

ADAMOU A. et GAGNOL L., (acceptée),  « Une urbanité nomade ? L’exemple de la fondation de Zinder (Niger) », XVIIIe colloque du réseau Méga-Tchad, 29 au 31 janvier 2020, N’Djamena (Tchad).

AFANE A. et GAGNOL L., (acceptée), « Extractivisme informel au Sahara : caractérisation des phases de la ruée vers l’or au nord du Niger », XVIIIe colloque du réseau Méga-Tchad, 29 au 31 janvier 2020, N’Djamena (Tchad).

GAGNOL L., 2019, « Chami : une ville nouvelle saharienne sauvée des sables par la ruée vers l’or en Mauritanie », Troisièmes journées franco-espagnoles de géographie, AGE/CNFG, université de Séville, 22/23 mars.

GAGNOL L. et MOUNET C., 2017, « La lecture des traces : un savoir spatial des mobilités animales », Festival International de Géographie de Saint-Dié-Des-Vosges, 29 septembre.

GAGNOL L. et GREGOIRE E., 2017, « Effets et enjeux d’une ruée vers l’or dans le Sahara nigérien », colloque Méga-Tchad « Les insécurités dans le bassin du lac Tchad », Nice, 14-16 juin.

GAGNOL L. et LAGEISTE J., 2015, « Les mobilités spatiales au prisme des hétérotopies », Colloque pluridisciplinaire Sophipol Espaces et moments autres. Hétérotopies : concepts, terrains et usages, Nanterre, 19-20-21 juin.

GAGNOL L., OBIN O. et ROUVIERE L., 2014, « L’émergence d’une destination touristique saharienne : le désert tchadien », Colloque Le tourisme hors des sentiers battus : coulisses, interstices et nouveaux territoires touristiques, Université Paris 1/ASTRES, 21-22-23 mai.

GAGNOL L., 2014, « Du campement à la ville : fondements et évolutions de l’habiter nomade », Festival International de Géographie de Saint-Dié-Des-Vosges, 4 octobre.

Point green

Intervention à une journée d’études, un séminaire ou une table-ronde (depuis 2013) 

AFANE A. et GAGNOL L., 2019, « Ruées vers l’or au Sahara et Sahel », intervenant à la 5e édition du séminaire Maghreb-Sahel, Promediation et Centre 4S, le 1er et 2 octobre 2019, Tunis (Tunisie).

GAGNOL L. & MOUNET C., 2019, « Les connaissances par traces », Conférence à la 2e école doctorale de printemps de l’université Grenoble-Alpes - Arts in the Alps « Making marks - La fabrique des sensible des traces », 18 juin.

GAGNOL L., 2017, « Marginalité, spécificités et instabilité du tourisme saharien  », Conférencier invité à la journée d'études de l'Association des Géographes Français L'Afrique. Du Sahel et du Sahara à la Méditerranée, Paris, le 2 décembre.

GAGNOL L., 2017, « Humboldt : père fondateur de la géographie moderne ? Revisiter les débats et l’imaginaire de la fondation disciplinaire », Journée d'études interdisciplinaire Alexander von Humboldt : l'intuition écologique, Univ. Paris-Diderot, 8 février.

GAGNOL L. et MOUNET C., 2016, Introduction du séminaire « Des connaissances par traces ? » du projet Traces, MESHS, Lille, 26 septembre.

GAGNOL L. et MOUNET C., 2015, Introduction du séminaire « Heuristique et opérationnalisation de la trace en géographie et en aménagement » du projet Traces, MESHS, Lille, 4 décembre.

GAGNOL L., 2015, « La carte vernaculaire, les explorations et la géographie de cabinet », Séminaire doctoral interdisciplinaire Ecritures du voyage : La carte, la figure et le texte, ALITHILA, Arras, 10 mars.

GAGNOL L., 2015, Introduction à la journée d’études Approches géographiques du corps, EA 2468 Discontinuités, Arras, 5 février.

GAGNOL L., 2014, « Traces et hodologie », journée d’études Approche multidimensionnelle des discontinuités, EA 2468 Discontinuités, 8 octobre.

DORIER E., GAGNOL L., NEDELEC P., RACINE J.-B. et FOURMONT G., 2014, « Habiter, reconfigurer les territoires », Table-ronde au Festival International de Géographie de Saint-Dié-Des-Vosges, le 4 octobre.

GAGNOL L., 2014, « Altérité et ressource touristique » Séminaire FEMM – UMR PACTE, Grenoble.

GAGNOL L., 2014, « Eléments de reconstruction théorique de la question du nomadisme en géographie », journée d’études Approches historiques et épistémologiques en géographie, UMR 5600 EVS, Lyon, le 21 mars.

GAGNOL L., 2014, « L’évolution de la géographie et de la cartographie de l’intérieur désertique de l’Afrique jusqu’au début du XIXe siècle », atelier Analyser les espaces de transition. Dialogue interdisciplinaire autour des zones de rupture et de franchissement, au Centre J. Berque, Rabat (Maroc),  du 3 au 7 mars.

GAGNOL L. et MOUNET C., 2014, « Spatialité des traces », séminaire collectif de l’UMR PACTE, le 20 février.

GAGNOL L., 2014, « Enjeux de légalité et de légitimité du nomadisme dans les espaces saharo-sahéliens », Conférencier invité à la journée d’étude internationale Légalité et légitimité en matière de territorialité en Afrique de l’université du Val d’Aoste (Italie), le 13 janvier.

GAGNOL L., 2013, « Les recompositions du nomadisme dans les espaces saharo-sahéliens », Invitation comme expert au forum annuel du CSAO (OCDE/Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest) Sécurité et développement des espaces saharo-sahéliens : perspectives régionales, à Abidjan (Côte d’Ivoire), le 28 novembre.

GAGNOL L., 2013, « Géohistoire du nomadisme au Sahara et Sahel central »,  Intervention à l’Atelier international de géoarchéologie et d’anthropologie de l’espace, Casa de Velázquez à Madrid (Espagne), 11 au 14 novembre.

GAGNOL L., 2013, « L’acceptabilité sociale du tourisme dans l’Ennedi au Tchad », Intervention à la table-ronde internationale La touristification des confins géographiques, CERMOSEM, Mirabel, le 24 octobre.

Point green

Communication de vulgarisation (depuis 2013)

GAGNOL L., AHMED A., 2018, « Quand l’injustice est spatiale », Conférence au Musée des confluences, Lyon, le 17 mai.

GAGNOL L., AHMED A., 2018, « Vivre dans un océan de sable : les savoirs et savoir-faire des Touaregs », Conférence dans le cadre du colloque « Ensemble et particules » du festival Traezh Breizh, Perros-Guirec le 17 juin.

GAGNOL L., 2015, « Photographie, trace et géographie », Conférence pour l’exposition photographique du collectif Les Climats, Château des Adhémar – Centre d’art contemporain, Montélimar, 21 mars.

GAGNOL L., 2013, «  La cause touarègue est-elle soluble dans l’islamisme ? », Emission « Planète Terre », France culture, diffusée le 27 mars http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-la-cause-touaregue-est-elle-soluble-dans-l-islamisme-2013-03-27

Point green

Interviews et mentions dans la presse concernant la ruée vers l’or saharienne

Libération (08/10/2018), National geographic (22/06/2019), Paris-Match (02/04/2018), Reuters (24/04/2019).

 

III. Activités scientifiques (depuis 2013)

Point green

Programmes de recherche

GAGNOL L., (2019), Responsable projet de recherche BQR « Ruée vers l’or dans le Sahara nigérien », financé par l’université d’Artois.

GAGNOL L. et MOUNET C. (2015-2016), Responsables du projet TRACES « Savoir et pouvoir par les traces : vers un paradigme de la trace ? », financé par la MESHS de Lille-Nord de France.

GAGNOL L. (2013-2019), Membre de l’ANR TRANSMED, projet MED-INN-LOCAL « Innovations autour de la valorisation des spécificités locales dans les arrière-pays méditerranéens. Maroc, Tunisie, France ».

GAGNOL L. (2013-2014), Collaborateur expert du programme Perspectives ouest-africaines : les espaces saharo-sahéliens de l’OCDE/CSAO (Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest).

GAGNOL L. (2010-2014), Membre du projet ADEME/CDE « Concertation Décision, Environnement », projet Adaptation au changement climatique : perspectives historiques sur son cadrage théorique en aménagement (coord. O. SOUBEYRAN).

GAGNOL L., OBIN O. et ROUVIERE L. (2013), Mission d’expertise scientifique commanditée par l’Office Tchadien du Tourisme. Enquête sur la participation et l’acceptabilité sociale du tourisme dans l’Ennedi au nord du Tchad.

GAGNOL L. (2004-2007), Membre de l’ACI « Processus et modalités d’émergence des ambiances urbaines », (coord. J.-P. Thibaud, UMR 1563 CRESSON).

Point green

Organisations et participations à un colloque ou événement scientifique (depuis 2013)

GAGNOL L. (2018), Co-organisateur et discutant au colloque discontinuités Penser avec les discontinuités, EA 2468, 4/5 juin.

GAGNOL L. (2017), Discutant aux doctoriales de l'UMR 8586 PRODIG, Paris, 14 novembre.

GAGNOL L. et MOUNET C. (2016), organisateurs du séminaire « Des connaissances par traces ? » du projet Traces, MESHS, Lille, 26 septembre.

GAGNOL L. et MOUNET C. (2015), organisateurs du séminaire « Heuristique et opérationnalisation de la trace en géographie et en aménagement » du projet Traces, MESHS, Lille, 4 décembre.

GAGNOL L. (2015), Organisateur de la journée d’études Approches géographiques du corps, EA 2468 Discontinuités, Arras, 5 février.

GAGNOL L. (2014) Co-organisateur du séminaire PACTE-CEVIPOF-Discontinuités Penser le changement : de l’environnement aux institutions.

GAGNOL L. (2014) Co-organisateur de la journée d’études Political ecology et histoire environnementale à l’heure de l’Anthropocène : changement d’approches ou changement du problème ? 12 décembre 2014, CEVIPOF, SciencePo, Paris.

GAGNOL L. (2014), Discutant au colloque Relations anthropozoologiques. Nouvelles approches et jeunes chercheurs en SHS, UMR PACTE, Grenoble, 10 juillet.

Point green

Membre de comités scientifiques

Méga-Tchad (2020), membre du comité scientifique du prochain colloque du réseau Méga-Tchad à N’Djamena (29, 30, 31 janvier).

EA 2468 (2018), membre du comité scientifique et d’organisation du colloque discontinuités Penser avec les discontinuités en géographie, président de la session « Dimension temporelle des discontinuités spatiales », Arras, 4/5 juin..

GAGNOL L., LELOUP F., MOULLE F., REITEL B. (2016),membres du séminaire valant comité de suivi individuel de thèse de Pauline Pupier, Construction des régions métropolitaines transfrontalières en Europe occidentale: stratégies politiques, recomposition scalaire et appropriation citoyenne. Une comparaison entre l’ex-Eurorégion Transmanche (BE-FR-UK) et le Rhin supérieur (DE-CH-FR). Thèse de doctorat en géographie politique sous la direction de B. Reitel. Séminaire tenu à l’Université catholique de Louvain, Mons (BE) le 14 septembre 2016.

GAGNOL L. (2014), Membre du comité d’organisation et du comité scientifique du colloque Relations anthropozoologiques : nouvelles approches et jeunes chercheurs en SHS, UMR PACTE, Grenoble, 08/09 juillet.

GAGNOL L. (2010-2015), Membre du comité de thèse d’Abdoulkader Afane, La zone pastorale de l'Eghazer (Nord - Ingall - Niger) : conditions pour la mise en place d'une cogestion des ressources végétales dans le cadre d'un développement et d'une conservation durables, dir. O. Soubeyran et B. Yamba, Université de Grenoble-Alpes et A. Moumouni de Niamey (Niger). Thèse soutenue le 30 janvier 2015.

Point green

Évaluation de la recherche

Revues à comité de lecture Mappemonde, Revue de Géographie Alpine, Territoire en mouvement, Mondes en développement.

Point green

Membre de réseau de recherche

2014- : Membre du GIS IFD Institut des Frontières et Discontinuités.

2017- : Membre du réseau Méga-Tchad

 

IV. Enseignements et responsabilités

Point green

Enseignements

Université d'Artois (licence, master DTAE, master MEEF) :  Géographie régionale et générale. Epistémologie et histoire de la géographie. Géographie de l'Afrique. Humanités environnementales, écologie politique et anthropocène. Utopie, modèles et aménagement. Nomadisme et trace. Modernité et post-modernité. Initiation au terrain, Conception et réalisation d’un mémoire de recherche, etc.

De façon ponctuelle enseignements à université de Lille 1 (Master DiTeC en 2015-2017), université de Grenade, Espagne (programme Erasmus + en 2016 et 2018). Cours préparation Capes Lille 1, Chambéry, Lyon 3 (2017-2018)

Point green

Distinction

Lauréat du prix de thèse 2010 du CNFG.